FAQ

Réponses aux questions les plus fréquentes sur Better Globe

Vous trouverez ici les questions les plus fréquentes de nos clients, sur notre activité et sur comment acheter des arbres. Cliquez sur chaque question pour voir la réponse.

Si vous ne trouvez pas la réponse à votre questions, vous pouvez nous contacter à l’adresse email suivante :  support@betterglobe.com

  • Combien coûtent les arbres et le paquet-donation ?

    Un arbre coûte 17 Euros et un paquet-donation 53 Euros.

  • Dois-je m'engager pour une cotisation mensuelle ?

    Non, vous n'êtes pas obligé. Vous pouvez choisir si vous voulez acheter des arbres, un paquet-donation ou cumuler l'achat des arbres et le paquet-donation, si vous souhaitez effectuer votre achat en une seule fois, en plusieurs fois ou par mensualités.
    Vous pouvez annuler votre adhésion à n'importe quel moment, si vous choisissez le paiement par mensualités. Il vous suffit de vous connecter sur le site et de modifier vos paramètres d'achat d'arbres et de packs de dons. N'hésitez pas à nous contacter pour obtenir de l'aide.

    C'est à vous de décider si vous souhaitez acheter des arbres, des paquets-donations ou les deux à la fois. D'autre part, vous choisissez aussi la quantité et la fréquence de vos achats.

    Vous disposez d'un délai légal de 14 jours de rétractation, si vous changez d'avis après l'achat. Dans ce cas, veuillez contacter support@betterglobe.com and nous vous informerons.

  • Est-il possible d'acheter des arbres au nom de mon entreprise ?

    Nous acceptons aussi bien les personnes physiques que les personnes morales comme clients.

    En plus de notre clientèle privée, plusieurs entreprises nous achètent des arbres depuis des années. Nous recommandons aux entreprises de planter des arbres comme un investissement à long terme (actif immobilisé). Vous devrez le faire apparaître dans votre plan comptable. Nous pouvons vous mettre en relation avec un cabinet d'expertise comptable qui vous expliquera cela en détails. Veuillez contacter notre service client si vous souhaitez plus d'information.

  • Comment Better Globe garantit la protection de mes données personnelles et mes coordonnées bancaires ?

    Afin de garantir à nos clients une gestion sécurisée des données de leurs cartes de crédit ou de débit, nous faisons appel à un fournisseur certifié pour des prestations de tiers dans différentes parties du monde. Cela signifie que nous ne recueillons pas ce type d'informations dans nos bases de données. Nous n'avons que les numéros de référence des cartes que le client a enregistrées chez nous. Les numéros de référence sont utilisés lorsque le client qui possède une carte enregistrée effectue un rachat manuel de nos produits. Ils sont également utilisés pour réaliser les prélèvements mensuels grâce à un système de facturation automatisé.

    Les informations que nos clients nous donnent comme leur adresse ou leur numéro de téléphone sont conservées et stockées. Ce qui veut dire que si l'information est modifiée sur un compte, nous pouvons récupérer par la suite l'information précédente et la nouvelle.

    Nous avons des serveurs propres et faisons des sauvegardes régulières de nos bases de données.

  • Que se passe-t-il, si, en tant que propriétaire d'arbre, je décède ?

    Si vous décédez, vos arbres feront partie de votre patrimoine. Ils seront distribués à vos héritiers selon la législation.

    Vous pouvez aussi léguer vos arbres, si vous le souhaitez. La loi décidera si vos volontés seront respectées, concernant la succession.

    Il est toujours préférable pour vos héritiers que vos biens soient documentés de façon à être facilement accessibles, comme un testament.

    Vous possédez chaque arbre pour une période de 20 ans. Votre code AID (Nº de client) sert à obtenir l'information sur les arbres que la personne possède. Il est donc préférable que cette information soit disponible pour les héritiers. Chaque propriétaire d'arbre dispose d'un identifiant sur le site internet. Vous pourrez voir un résumé de tous les arbres achetés. Cela servira de base pour l'évaluation des actifs. Une personne avec plusieurs codes AID, a un login par code.

    Better Globe devra recevoir un certificat de décès pour pouvoir transférer la propriété des arbres à la personne qui en hérite. Le nom, l'adresse électronique et le numéro de téléphone de l'héritier sont également nécessaires. S'il y a plusieurs héritiers, ils seront propriétaires ensemble des arbres du défunt. Nous ne pouvons pas diviser un compte en plusieurs comptes.

  • Pourquoi Better Globe n'a pas de Compte 90 suédois ?

    Un compte 90 est un compte suédois PlusGiro ou Bankgiro qui commence par les numéros 90. Ces comptes sont accordés à des organismes caritatifs qui effectuent des collectes publiques.

    Notre objectif est d'éradiquer la pauvreté et la corruption en créant et exploitant des plantations pour créer des emplois, collaborer avec les agriculteurs, financer des écoles, des microcrédits et permettre un meilleur accès à l'eau. Pour concrétiser cette vision de la manière la plus efficace et la plus durable possible, nous avons choisi un format d'entreprise plutôt que caritatif. L'objectif de l'entreprise est de continuer à se développer au fil du temps, alors que les œuvres de bienfaisance sont souvent des mesures ponctuelles.

    Better Globe n'est pas un organisme caritatif et n'a donc pas de compte 90.

  • D'où proviennent les revenus?

    Better Globe Forestry gère une entreprise. Ce sont essentiellement la vente des récoltes, les récoltes transformées et la récolte de bois des plantations qui génèrent des profits.. Nous vendons aussi des semences d'arbres. Nous mettrons en marche prochainement nos propres scieries. L'entreprise a aussi d'autres sources de revenus qui s'ajoutent à ces activités.

  • Est-ce que Better Globe peut garantir des bénéfices ?

    Non. Nous ne pouvons pas garantir de bénéfices et tous les bénéfices sont basés sur des estimations . Nous basons nos estimations à la fois sur les revenus et les dépenses qui sont généralement connus. Nous pouvons calculer, par exemple, avec une grande précision les coûts de main-d'œuvre, des machines et autres dépenses, ainsi que les revenus provenant de nos ventes.

    Nous pensons également qu'après plus de 10 ans d'activité, nous pouvons faire des prévisions fiables et que nous avons une bonne connaissance des risques. Jusqu'à présent, nous avons réussi à minimiser ces risques et à éviter tout ce qui pourrait menacer la tenue de nos promesses.

  • Est-ce que Better Globe a déjà versé des bénéfices aux acheteurs d'arbres ?

    En 2010, nous avons pu verser notre premier dividende. C'était pour les arbres vendus à nos premiers clients, en 2006. En 2011, nous avons versé de nouveaux dividendes pour les arbres vendus en 2006 et 2007. Et cela continue, ce qui signifie qu'en 2017, nous avons versé des bénéfices sur les arbres vendus entre 2006 et 2013.

  • Quel est le taux d'imposition des arbres Better Globe ?

    Vous payez des impôts selon la législation en vigueur dans le pays où vous payez vos impôts.

    En Suède, par exemple, la propriété n'est pas taxée. Cela veut dire que vous ne payez pas d'impôts sur les biens que vous possédez. Les bénéfices par contre sont imposables. Ils sont en principe considérés comme un rendement de capitaux propres. Le taux d'imposition des plus-values en Suède est de 30 pour cent.

    Quand vous recevez des bénéfices pour l'arbre, la somme est déposée sur votre compte Better Globe. Pour retirer l'argent, vous devrez solliciter le transfert du montant du compte Better Globe sur votre compte bancaire.

    Veuillez noter que vous devrez payer l'impôt sur le revenu dès que Better Globe déposera le montant sur votre compte Better Globe. La date de transfert de l'argent sur votre compte bancaire habituel n'a aucune incidence sur le moment où vous êtes soumis à l'impôt.

    Par exemple, si nous vous versions les bénéfices sur votre compte Better Globe, en décembre 2017, que vous fassiez le transfert en décembre 2017 ou janvier 2018 n'a pas d'importance. Vous devez déclarer votre revenu en tant que rendement de capitaux propres lorsque vous remplirez votre déclaration de revenus pour 2017, au printemps 2018.

    Les revenus sur les arbres que possèdent des entreprises sont en général, imposés différemment . Nous vous recommandons de consulter votre expert-comptable, pour savoir ce qui est en vigueur pour votre entreprise. Nous avons plusieurs clients qui ont acheté des arbres pendant des années. Ils ont déjà reçu des bénéfices. Les impôts ne posent pas de problèmes, mais les politiques varient en fonction, entre autres, de la manière dont l'entreprise est constituée.

  • Qu'est-ce qui est le plus intéressant : acheter des arbres par le biais d'une entreprise ou comme un particulier ?

    En tant que particulier, vous pouvez acheter des arbres et des paquets-donations. Si vous avez une entreprise, ou ou si vous décidez de créer une entreprise, vous pouvez choisir d'effectuer les achats par l'intermédiaire de votre entreprise. Dans le premier cas, vous devenez propriétaire direct et dans le second cas, vous êtes propriétaire des arbres par l'intermédiaire de l'entreprise.

    Le type de propriété le plus rentable d'un point de vue économique dépend de la façon dont vous comptez utiliser le rendement.

    Le rendement sur les arbres qui appartiennent à des particuliers est imposé comme revenu sur le capital ou sur l'investissement. Cela signifie que 30% des revenus sur les arbres seront destinés aux impôts. Ceci est plus avantageux que si vous souhaitez, en tant que particulier, prélever le rendement sur les arbres appartenant à votre entreprise.

    Une entreprise paie en général 22% d'impôts sur le rendement que les arbres génèrent. Ce montant sera taxé à nouveau si ce montant vous est versé en tant que propriétaire de l'entreprise. Le montant dépend de la manière dont le paiement sera effectué. Cette option est moins favorable que la propriété directe.

    La situation change si vous achetez des arbres et des paquets-donations au nom de l'entreprise pour investir les rendements dans l'entreprise. Dans ce cas, il est plus intéressant d'acheter les arbres comme entreprise, car le taux d'imposition est plus faible.

    N'hésitez pas à demander conseil à notre service client, si vous souhaitez contacter un cabinet d'expertise-comptable qui pourra tout vous expliquer en détail.

  • Dans quels pays, Better Globe travaille ?

    Jusqu'en 2017, nous avions créé des plantations et commencé à collaborer avec des agriculteurs dans plusieurs régions du Kenya. Nous envisageons de commencer à planter des arbres en Ouganda en 2018 et nous espérons pouvoir nous établir en Tanzanie dans les années à venir.

    Nous contribuons au financement d'écoles par l'intermédiaire de l'ONG Child Africa, qui est déjà active en Ouganda et au Kenya.

  • Quelles sont les coordonnées GPS pour pouvoir localiser les plantations de Better Globe sur Google Earth?

    Voici nos suggestions des endroits que vous pouvez voir sur Google Earth ou Google Maps :

    L'école primaire de Mboti
    GPS: -0.738638° S 38.436699° E‎ ou -0° 44′ 19.10″, +38° 26′ 12.12″

    La plantation de Kiambere
    GPS: 0.691755° S 37.912830° E ou -0° 41′ 30.32″, +37° 54′ 46.19″

    La ferme de Kibwezi Mukuyu
    GPS: 2.375481° S 38.076478° E ou -2° 22′ 31.73″, +38° 4′ 35.32″

    La plantation de Nyongoro
    GPS: -2.330086° S, 40.323278° E‎ ou -2° 19′ 48.31″, +40° 19′ 23.80″

  • Combien d'arbres sont plantés par hectare ?

    Nous devons prendre en compte plusieurs paramètres quand nous décidons de la distance entre les arbres de la plantation. Cela dépend parfois des nécessités des espèces d'arbres.

    Pour avoir une idée de la distance entre les arbres, nous déterminons généralement le nombre d'arbres par hectare. Nous plantons entre 625 à 1000 arbres par hectare.

    Un hectare représente 10 000 mètres carré. Pour se faire une idée de la taille que cela représente, vous pouvez vous imaginer un carré de 100 mètres par 100 mètres.

  • S'agit-il d'une culture écologique ?

    Notre objectif est que toutes nos plantations d'arbres soient certifiées écologiques. Cependant, à l'heure actuelle, nous ne pouvons malheureusement pas classer toutes les activités agricoles qui ont lieu dans nos plantations, et en collaboration avec les agriculteurs, comme écologiques.

  • Utilisez -vous des engrais chimiques ou de la matière organique pour fertiliser ?

    Le type d'engrais dépend des conditions qui existent dans chaque plantation et de chaque agriculteur. Cela signifie que, en plus de la matière organique et de micro-organismes bénéfiques, nous utilisons également des engrais chimiques.

  • Est-ce que Better Globe a une certification ISO ?

    Pour l'activité de sylviculture de Better Globe, nous travaillons selon les systèmes de gestion de la qualité selon la norme ISO 9001 et les systèmes de gestion environnementale selon la norme ISO 14001. Nous connaissons bien les systèmes de management ISO au sein de notre entreprise. Rino Solberg, fondateur et dirigeant de Better Globe, a déjà travaillé pour ISO Consulting. Il a aidé plus de 150 entreprises à obtenir la certification ISO.
    Nous avons mis en place des systèmes de gestion conformes à la norme ISO depuis le début de nos activités en 2006. Nous travaillons en appliquant la systématique et nous respectons les exigences des normes en vigueur. Jusqu'à présent, nous avons choisi de ne pas demander à être certifiés. Nous bénéficions des avantages qu'offre la norme. La certification entraîne des coûts. Jusqu'à présent, nous avons décidé que le coût est plus élevé que les avantages complémentaires que représenterait une certification. Cette décision est régulièrement réexaminée. La certification pourrait devenir nécessaire à l'avenir, pour accompagner la croissance de l'entreprise.

  • Qu'est-ce qu'un ambassadeur Better Globe et que fait-il exactement ?

    Certains de nos clients choisissent de devenir ambassadeurs de notre activité, de notre marque et de notre entreprise. Ce sont des clients qui partagent notre vision et nos idées sur comment nous pouvons contribuer à apporter des améliorations durables sur le plan social et environnemental. Ils souhaitent aussi participer à des actions bénéfiques pour les autres, pour l'environnement et pour eux-mêmes.

    Tous les commentaires positifs de nos clients actuels représentent un argument marketing puissant pour notre entreprise. Nous avons mis en place un système de bonus pour les clients qui nous aident à diffuser l'information sur notre activité et à gagner de nouveaux clients. Vous recevez en récompense, un paquet-donation par mois, si vous parrainez 6 nouveaux clients par mois qui nous achètent des paquets-donations mensuels, que vous soyez ambassadeur ou pas. En savoir plus sur Comment recommander Better Globe, ici »

    Vous aurez la chance de devenir ambassadeur si vous souhaitez parrainer de nouveaux clients pour Better Globe, sur un plan professionnel. Vous recevrez alors une rémunération de Better Globe pour chaque arbre vendu. Contactez votre ambassadeur pour plus d'informations ou cliquez pour en savoir plus ici ».

  • Est-ce que Better Globe est un organisme caritatif ?

    Nous dirigeons notre entreprise dans le but d'éradiquer la pauvreté. et la corruption. Nous sommes convaincus que pour obtenir des améliorations dans les zones où la pauvreté est extrême, qu'il est nécessaire de mettre en place une activité commerciale and corruption. Notre sommes convaincus que pour réussir à améliorer la situation dans les régions où la pauvreté est très marquée, il faut développer une activité économique sur le long terme qui ne dépende pas des subventions. Nous croyons aussi qu'il est bon pour les gens d'obtenir de l'aide pour se prendre en main afin d'améliorer leur situation et que cette approche est la plus durable sur le long terme.

    En plus de nos activités commerciales, nous participons également à des actions solidaires en soutenant la construction et la gestion d'écoles, l'approvisionnement en eau et le financement de projets de microcrédit.

    Nous ne sommes pas un organisme caritatif. Même si dans le cadre de notre activité commerciale, nous réalisons de nombreux projets allant dans ce sens.

  • Quelle part du paquet-donation est destinée aux associations caritatives ?

    Un paquet-donation coûte 53€. 19€ sont reversés aux associations caritatives. Les 34€ restants couvrent le coût de deux arbres dont vous devenez propriétaire et qui vous rapporteront des revenus à partir de la cinquième année jusqu'à la vingtième.

    Voici les effets caritatifs pour chaque paquet-donation acheté :
    Deux arbres sont donnés à des associations locales qui recevront des bénéfices.

    Contributions équivalentes à 500 litres d'eau. Cela peut être de l'eau potable, du matériel pour acheminer l'eau, ou le forage de puits.

    €1,50 pour la construction ou la rénovation d'écoles, proches des plantations.

    €1,50 pour le microcrédit.

  • Est-ce que 1,50€ pour les écoles et pour le microcrédit font vraiment la différence ?

    Oui, cela fait vraiment la différence ! Quand vous achetez un paquet-donation, 1,5€ sont reversés pour la construction ou la rénovation des écoles, et 1,5€ sont attribués pour le financement des banques de microcrédit. Cela fait une grande différence quand de nombreuses personnes achètent régulièrement des paquets- donations.

    La totalité des dons de 1,50 € que nous avons récoltés a été suffisante pour plusieurs projets scolaires. Plus nous vendons de paquets-donations, plus le nombre d'enfants qui vont à l'école augmente rapidement. L'argent collecté pour le microcrédit a déjà permis de développer avec succès de nombreuses activités pour des milliers d'emprunteurs et la création d'une autre banque, dans une autre région, qui est en phase de démarrage. L'argent prêté a permis aux emprunteurs d'améliorer leurs conditions de vie. Lorsque l'argent est remboursé, on peut alors le prêter à nouveau et aider d'autres personnes à sortir de la pauvreté.

  • Les microcrédits ont été critiqués dans un des programmes de la télévision suédoise, appelé Uppdrag Granskning. Qu'en pensez-vous ?

    Le microcrédit est un outil qui, permet avec d'autres mesures, de lutter contre la pauvreté. Cet outil peut être conçu et utilisé de plusieurs façons. L'activité de microcrédit que Better Globe soutient repose sur quelques principes clés. Nous croyons que ces principes sont nécessaires pour que l'outil contribue à réduire la pauvreté.

    Le taux d'intérêt ne doit pas être trop élevé pour que l'emprunteur ne se retrouve pas dans une situation dans laquelle il/elle ne peut pas payer. Les taux d'intérêt doivent prendre en compte le fait que le prêt sert à aider l'emprunteur à améliorer sa situation financière de manière durable. L'emprunteur doit pouvoir payer les intérêts sans compromettre l'utilisation prévue de l'argent emprunté. Les microcrédits qui ont été mentionnés au cours de l'émission de télévision Uppdrag Granskning offrait des taux d'intérêt entre 40 et 125%. De notre point de vue, ces taux vont à l'encontre de l'objectif général de l'outil.

    Les microcrédits ne sont jamais accordés pour couvrir des dépenses de la vie de tous les jours et autres produits de consommation. L'objectif du prêt est de permettre are never granted to cover living expenses and other consumption. Le but du prêt est de permettre un changement en aidant l'emprunteur à sortir de la pauvreté. La consommation ne conduit pas à une meilleure situation économique pour l'avenir. Cela signifie que les prêts à la consommation contribuent à enfermer l'emprunteur dans un piège de dettes et non à améliorer sa capacité à subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille.

    Les opérations de microcrédit ne visent pas à générer des bénéfices. L'argent des prêts a été donné par nos clients sous forme de dons. Quand l'emprunteur termine son prêt, après une période déterminée, l'argent est restitué. Cet argent peut à nouveau être prêté à un nouvel emprunteur. Les opérations ne font que gagner de l'ampleur grâce à l'argent des dons. Aucun donateur n' exige un retour. Le but du microcrédit est de pouvoir prêter de l'argent, de récupérer l'argent, de couvrir d'éventuelles pertes de crédit, puis de prêter de l'argent à nouveau. Le taux d'intérêt pour y parvenir est d'environ 10 % par an..

    Nous formons les emprunteurs pour nous assurer qu'ils puissent tirer le meilleur parti de leur prêt.

    Les microcrédits que nous soutenons sont conformes aux principes que nous énonçons ci-dessus et sont donc très différents de l'exemple du programme Uppdrag Granskning. De nombreuses pratiques ont suscité des critiques justifiées dans le cadre du programme.

  • Quel taux d'intérêt Better Globe applique pour les microcrédits?

    L'argent utilisé pour les microcrédits provient des dons de nos clients, provenant des paquets-donations. Nous reversons l'argent aux organisations locales qui créent et gèrent des organismes de microcrédit. Cela signifie que nous ne sommes pas responsables des prêts d'argent et ne touchons pas d'intérêt de ces prêts.


    Pour permettre à l'entreprise de poursuivre ses activités et d'être en mesure de prêter de l'argent, de récupérer l'argent, de couvrir d'éventuelles pertes sur créances, puis de prêter de nouveau de l'argent, les taux de microcrédit s'élèvent généralement à environ 10 %.

  • Est-ce que Better Globe gagne de l'argent avec les personnes démunies en Afrique ?

    Nous gagnons de l'argent grâce à nos plantations d'arbres. Grâce à nos activités, nous pouvons proposer aux habitants de la région, des emplois salariés avec des bonnes conditions d'emploi, une assurance santé et la formation professionnelle nécessaire. Par ailleurs, nous améliorons les conditions en sauvegardant les réserves d'eau, en finançant des écoles pour les enfants et en offrant des programmes de microcrédits. Notre objectif est l'éradication de la pauvreté et de la corruption. Pour y parvenir, nous avons recours à la sylviculture. Nous pouvons ainsi créer une situation avantageuse pour tous. La réponse à la question est donc : Non, nous ne gagnons pas d'argent avec les personnes démunies en Afrique.

  • Que pensez-vous de "l'accaparement de terres" ?

    L'accaparement de terres est un grave problème dans le monde entier. Cela touche les pays pauvres et ce sont les personnes les plus pauvres, les plus touchées. Nous sommes totalement contre ce phénomène. Malheureusement, il est difficile pour des personnes pauvres, ayant peu de ressources de résister financièrement à des organisations puissantes. Il n'est pas rare que des multinationales profite de la situation pour signer des accords avec les gouvernements de pays pauvres, ce qui conduit les habitants de ces pays, à devoir abandonner leurs terres.

    C'est une des raisons pour lesquelles notre activité est si importante. Grâce à un commerce local vivant, qui attire également d'autres entreprises, les individus et les communautés sont plus forts pour sortir de la pauvreté. Le risque de devenir dépendant diminue alors. Nous aidons aussi en n'achetant pas les terres, en ne proposant pas de sous-cotations mais des prix raisonnables. Nous offrons aussi des opportunités de travail, finançons les écoles, l'approvisionnement en eau et beaucoup d'autres choses. Nous créons les plantations dans des régions semi-désertiques considérées inutilisables, et aidons les agriculteurs à diversifier leurs activités en offrant des contrats agricoles.

    Nous avons besoin de votre aide pour réussir à mettre fin à cette pratique d'accaparement des terres. Plus nous vendrons d'arbres et de paquets-donations, plus nous pourrons développer notre activité, et ainsi aider une grande partie de la populations dans les régions les plus pauvres de l'Afrique, pour qu'elles puissent s'opposer à l'accaparement des terres.

  • Prenez-vous en compte le niveau de la nappe phréatique lorsque vous cherchez de l'eau ?

    Oui, ces questions sont également surveillées par la NEMA (National Environment Management Authority), qui doit donner son approbation avant de pouvoir obtenir la permission de forer pour l'eau.

    Le forage pour l'eau ne s'est pas avéré aussi efficace que nous l'aurions souhaité. Nous utilisons habituellement des méthodes de captage et d'autres moyens pour recueillir l'eau.

  • Que se passe-t-il si mon arbre est attaqué par des insectes ou brûlé ?

    Nous vous offrons la possibilité d'acheter des arbres que vous possédez pendant 20 ans. Sur le nombre total d'arbres que nous plantons, chaque client possède le nombre qu'il a acheté. Nous plantons environ deux fois plus d'arbres que ce que nous vendons.
    Vous ne possédez pas un arbre spécifique quand vous nous achetez un arbre. Si c'était le cas, cela augmenterait vos risques en tant que client. Le risque peut être une attaque d'insecte ou le feu. Nous avons plusieurs méthodes pour minimiser les risques pour nos activités et pour nos clients.

    Pour minimiser les risques de nos clients
    • nous plantons deux fois plus d'arbres que ce que nous vendons
    • les clients ne possèdent pas un arbre précis
    • nous avons une grande expérience concernant l'espèce d'arbre que nous plantons
    • nous avons des plantations à plusieurs endroits
    • les arbres sont plantés de façon de façon à réduire au minimum le risque de propagation de l'incendie.

  • Que se passe-t-il en cas de sécheresse extrême ou de mauvaises récoltes ?

    Nous sommes experts en sylviculture et nous connaissons parfaitement le climat et les terrains sur lesquels sont nos plantations. Nous connaissons ce type de sylviculture et nous avons une grande expérience. Beaucoup de choses peuvent se passer mais nous sommes très bien préparés. L'espèce que nous plantons pousse naturellement dans cet environnement. En guise de précaution supplémentaire, nous avons réparti nos plantations pour nous assurer qu'en cas de problème, cela reste limité.

  • L'Afrique est un continent instable. Que se passe-t-il en cas de changement de pouvoir ?

    Nous ne nous sommes implantés que dans des régions politiquement stables. Tout peut, bien sûr, arriver en théorie.. L'Afrique n'est généralement pas plus instable que bien d'autres régions du monde. Nous nous sommes implantés au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, où la stabilité existe depuis longtemps. De plus en plus de pays d'Afrique évoluent vers une plus grande stabilité. Notre objectif est de contribuer à un développement positif durable.

  • Que se passe-t-il si le prix du bois baisse ?

    Si le prix du bois baisse, nos revenus pour une quantité donnée de bois seront moindre. C'est un élément que nous devons prendre en compte dans nos calcluls financiers. Nous calculons régulièrement l'impact que cela aurait sur nos bénéfices en cas de variation du prix du bois. Nous devons aussi prendre en compte les coûts liés au développement de notre activité, de la même manière que nous calculons comment nos bénéfices sont affectés par la baisse des prix. Nous avons fait évoluer nos méthodes au fil du temps, ce qui nous a permis jusqu'à présent d'en tirer parti pour développer nos activités. Nous avons l'intention de continuer à le faire.

    Les accords que nous avons signés concernant nos arbres ne seront pas affectés par la baisse des prix du bois. Ce qui signifie que le rendement sur les arbres déjà vendus n'est pas touché même si nous devrons modifier le taux de rendement des arbres que nous vendrons plus tard.

    Nous pensons qu'il est peu probable que le prix du bois baisse compte tenu du déséquilibre qui existe actuellement dans le monde entre l'offre et la demande de bois de construction. C'est une ressource qui n'est pas disponible en quantité suffisante. C'est une ressource qui n'est pas disponible en quantité suffisante. La probabilité que la pénurie de bois diminue est très faible lorsque l'on sait comment les surfaces boisées ont diminué au cours des 60 dernières années.

  • Quelle est la tendance du prix du bois de construction ?

    Nous suivons constamment les rapports et analyses du marché d' ITTOW, même si leurs rapports ne concernent pas spécifiquement le Mukau, l'espèce que nous plantons. Le Mukau est en réalite, un arbre qui est de meilleure qualité que l'Acajou américain dont ils parlent, et les analyses de marché nous sont favorables. Selon ITTO, le prix (prix export du bois de sciage) pour du bois d'acajou séché au four, prix au mètre cube fin 2009 à 665 euros. Fin 2019, le prix avait atteint plus de 1000 euros par mètre cube, soit une augmentation de presque 50 %.
    Notre ty
    Notre espèce d'acajou appelée Mukau, est de bien meilleure qualité que "l'Acajou africain". Un gran arbre "Acajou africain" produit 0,35 mètres cube de bois pour une valeur de 330 euros (en 2016), ce qui couvre parfaitement les 170 euros qui seront payés au bout de 20 ans.

    D'autre part, nous ne pensons pas que les prix de l'acajou resteront stables dans les 20 années à venir, et même si c'était le cas, nous avons assez de marge pour couvrir les engagements que nous avons. Nous considérons donc qu'il y a un risque du marché qui est minime.

  • Que se passe-t-il si l'euro disparaît ?

    Si l'euro disparaît, cela aura un impact très faible pour les propriétaires des arbres puisque le rendement dépend de la vente des produits sur un marché mondial, avec un paiement dans la devise la plus stable du moment. Ceci veut dire, que si la situation l'exige, nous respecterons nos engagements dans d'autres devises telles que le dollar, la livre sterling, ou toute autre monnaie.

  • A quoi ressemblent les "chiffres" de Better Globe ?

    La société norvégienne est soumise au droit norvégien des sociétés, ce qui . is governed by Norwegian company law, ce qui signifie que vous pouvez obtenir un rapport annuel chaque année. Vous pouvez regarder directement les documents disponibles à cette adresse : Norwegian Companies Registration Office en cliquant ici . Les chiffres sont aussi disponibles sur le site norvégien proff.no qui permet aux personnes de vérifier la situation financière des entreprises. . Le numéro d'immatriculation de notre société est 992593148.

  • Et si Better Globe fait faillite ?

    En tant que client de Better Globe, vous avez déjà un document qui certifie que vous possédez un certain nombre d'arbres achetés à une certaine date. Notre entreprise de sylviculture, Better Globe Forestry Ltd. au Kenya, a établi un document qui permet aux propriétaires des arbres de Better Globe de réclamer les droits de propriété des arbres dans le cas très improbable où l'entreprise ferait faillite. Cependant , une entreprise qui n'a pas de dettes, court peu de risques de faillite, et notre politique est de ne pas en avoir et de veiller à ce que nos actifs couvrent à tout moment nos engagements.

  • Comment savoir si vous faites vraiment ce que vous dites chez Better Globe ?

    Non, vous ne pouvez pas comme ça. Mais nous avons organisé un certain nombre de voyages en Afrique pour nos clients depuis 2008. Une vingtaine de clients ont participé à chacun de ces voyages pour voir ce que nous faisons, comment nous le faisons et pour découvrir l'Afrique. Certains des clients qui ont participé à nos voyages reviennent à la maison avec l'envie de montrer des photos, des vidéos et de tout raconter sur le voyage lors de différentes réunions et séminaires. Vous pouvez également participer au prochain voyage de clients que nous organisons pour voir et expérimenter ce que nous faisons et pour vous former votre propre opinion et expérience. Vous aurez également l'occasion d'obtenir des réponses à toutes vos questions directement auprès de nos experts travaillant dans le domaine.

  • Les arbres de Better Globe sont-ils assurés d'une façon ou d'une autre ?

    Nous avons cherché un moyen de pouvoir assurer les arbres. Il est possible de le faire mais les primes d'assurance sont si élevées que cela n'est pas viable sur le plan commercial ou économique. Par ailleurs, l'assurance ne couvre que le prix d'achat de l'arbre, ce qui ne serait pas assez pour les clients.

    Nous travaillons donc sans relâche pour minimiser les risques de plusieurs façons : nous avons des plantations réparties géographiquement, nous essayons d'améliorer la qualité des plants que nous mettons en terre, nous réalisons de bonnes marges sur tout ce que nous faisons. Nous souhaitons en même temps, pouvoir planter à court terme, deux fois plus d'arbres que ce qui ont été vendus afin de pouvoir, dans la mesure du possible, tenir nos promesses, et ce quoi qu'il arrive au moindre arbre.

  • Quels sont les risques ? Par exemple, le prix du bois, la chute de l'euro, la faillite de l'entreprise, la mort d'un employe, etc.

    Il est évident qu'il existe des rIsques et nous faisons tout pour les atténuer et les minimiser. Nous avons abordé le prix du bois dans une question ci-dessus ; la chute de l'euro aurait très peu d'effet car nous pouvons débourser le produit de la vente dans une autre devise, si besoin. Le risque de faillite pour une entreprise sans dette et très faible, mais cela n'a pas beaucoup d'importance car les arbres appartiennent aux personnes qui les ont achetés. Veuillez aussi consulter la réponse à la question ci-dessous. Tous les employés prendront leur retraite à un moment, partiront de l'entreprise ou mourront, mais de nouveaux employés peuvent être embauchés comme dans tout autre entreprise.

  • Que se passe-t-il si les arbres sont volés dans les plantations ?

    Jusqu'à présent, aucun arbre n'a été volé des plantations et cela n'a pas posé de problème. Nous avons des gardes (surtout pour la protection des animaux). D'autre part, nos employés vivent sur la plantation et seraient les premiers à se rendre compte de ces tentatives. Les personnes autour des plantations font aussi attention car ils ont intérêt à protéger la forêt et ce que notre entreprise fait pour la population locale. Nos prestataires s'assureront aussi que personne ne vole les arbres pour protéger leur part de bénéfices. Enfin, chaque prestataire a son propre consultant agroforestier qui passe son temps à faire le suivi des arbres. Better Globe Forestry est tenu de rembourser tous les arbres que nos clients ont achetés, qu'ils aient été volés ou non.

  • Dois-je envoyer une facture pour recevoir les revenus ?

    Non. Malheureusement, cette information inexacte circule sur internet. En tant que client, vous n'avez pas besoin d'envoyer de facture pour obtenir vos revenus. Il vous suffit de vous connecter sur votre compte Better Globe, d'entrer vos coordonnées bancaires et de demander un virement. Better Globe perçoit des frais de gestion de 5 à 10 € pour couvrir les frais de transaction, quel que soit le montant retiré.

    Ce sont uniquement nos ambassadeurs qui doivent envoyer une facture pour le paiement des commissions, car le travail réalisé est imposé différemment.

Commencez à investir votre épargne dans les arbres ou réservez une place pour notre webinar

Si vous souhaitez aussi vous joindre au projet et faire le bien, contribuer à un monde meilleur et gérer votre épargne de façon éthique, écologique, sur le long terme, cliquez sur le lien ci-dessous.

.

N'hésitez pas à consulter notre site Web pour en savoir plus, si vous avez d'autres questions. Nous avons une page FAQ avec les 50 questions les plus fréquemment posées, et vous pouvez bien sûr nous contacter à support@betterglobe.com.

.

Êtes-vous prêts à acheter des arbres ?

If you also want to do good, contribute to a better world and save your money in an ethical, sustainable and long-term way, use the link below. Start saving monthly or buy single trees

Réservez votre place pour le webinar

Each Tuesday evening at 8.30 pm we host a live-streamed information meeting online, where you can get more information. It is free of course, and you will be able to ask questions. Book your seat
Cécile Tartar Jönsson
Åkarp, Suède

Grâce à Better Globe, tout le monde est gagnant. Les enfants vont à l’école, les gens obtiennent des emplois, des microcrédits et la possibilité de sortir de la pauvreté, et en tant qu’investisseur, j’obtiens un rendement sur mon argent. Tout le monde en profite ! Et la planète se sent aussi bien avec les arbres plantés. Je pense que c’est un modèle d’entreprise étonnant et durable, que je veux vraiment recommander à tous ceux que je connais.

Contactez-nous

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter à support@betterglobe.com

La reforestation permet de ralentir le dérèglement climatique

On sait déjà que les arbres contribuent à réduire les risques du changement climatique. Dans le rapport 2018 du GIEC, il était déjà indiqué qu’environ un milliard d’hectares supplémentaires de forêts seraient nécessaires. Cela correspond à environ 2 milliards de terrains de football boisés, soit une superficie équivalente à la taille des Etats-Unis. Mais selonEn savoir plus