En 2013, la Fondation KenGen et Better Globe Foresty ont démarré un projet de plantation de forêts pour combattre la désertification des terres arides et semi-désertiques du Kenya, plus particulièrement dans la région de Seven Forks. Le projet a été conçu pour encourager les écoles à participer à des activités pour l’environnement, en se chargeant de l’exploitation de petites forêts et de plantations d’arbres, ce qui est bénéfique pour leur environnement proche.

C’est dans l’environnement très sec et poussiéreux de Kituis, Machakos et Embus, connus pour leur climat dur et sec, que les élèves de primaire et secondaire, plantent des arbres résistants pour améliorer leur environnement tout en réduisant les effets du changement climatique.

Le projet nommé « Green Initiative Challenge » (GIC) ou Défi de l’Initiative Verte, s’adresse aux écoles à proximité de la centrale électrique de Seven Fork, de KenGen (premier producteur d’électricité au Kenya). L’objectif est de sensibiliser davantage les écoles et les élèves à l’environnement et de les encourager à s’engager pour améliorer leur environnement en participant activement et en faisant entendre leur voix.

Le Directeur de l'école secondaire de Kaewa parle aux clients de Better Globe, qui ont rendu visite, en 2018 pour voir comment l'école comment l'école a su profiter de sa participation au Green Initiative Challenge.
Le Directeur de l’école secondaire de Kaewa parle aux clients de Better Globe, qui ont rendu visite, en 2018 pour voir comment l’école comment l’école a su profiter de sa participation au Green Initiative Challenge.

Les écoles qui participent au projet plantent des arbres tels que l’universel Senna siamea (muveshi), Melia volkensii (mukau) et Terminalia brownii (muuku), dans des cours d’école de 2 hectares. Le Senna siamea est un arbre qui grandit vite et rapporte des bénéfices immédiatement, car on peut couper les pousses (une technique forestière traditionnelle qui fait appel à la capacité de nombreuses espèces d’arbres de faire pousser des pousses de la souche ou des racines lorsqu’elles sont coupées) pour obtenir du bois de chauffe, et le Melia volkenstii produit du bois de coupe qui pourra se vendre.

Certains arbres qui ont été plantés.
Certains arbres qui ont été plantés.

Ce projet pilote a commencé il y a 4 ans, avec 81 écoles. Toutes ont déjà de petites forêts et des plantations d’arbres qui transforment petit à petit leurs alentours. Les enfants qui ont participé sont fiers de leur petites fermes du paradis qu’ils ont créées dans leurs écoles.

Les étudiants de l'école secondaire de Kaewa saluent les clients suédois en 2018.
Les étudiants de l’école secondaire de Kaewa saluent les clients suédois en 2018.

Avec Bamburi Cement Ltd. notre partenaire de la Phase II, le GIC s’est développé et est devenu un projet sur 10 ans avec 120 écoles dans les 3 régions.

L’objectif principal du développement du projet est de rendre plus verte une surface totale de 186 hectares avec 324.400 plants d’arbres, répartis sur des terrains de 0,5 hectares chacun, pour à la fois la production de bois de chauffage et la vente commerciale du bois, et par ailleurs de faire participer 1000 écoles dans la région de Seven Forks et ses alentours.

L’objectif final du projet est de sensibiliser les élèves à la protection de l’environnement et d’accroître leur participation, et éventuellement d’augmenter la couverture forestière du pays de 7% à 10%, comme le recommande le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE).

Les arbres retiennent l'humidité dans le sol, ce qui permet de planter d'autres cultures.
Les arbres retiennent l’humidité dans le sol, ce qui permet de planter d’autres cultures.

Actuellement, le projet a atteint la phase IV, avec 100 écoles supplémentaires des régions de Kitui, Machakos et Embu qui commencera bientôt. Cela signifie que plus de 400 participent au projet. Pendant cette quatrième phase, plus de 100 professeurs et directeurs d’écoles ont été formés á la gestion de ces centres de production au sein de l’école.

Des sessions annuelles supplémentaires de renforcement des compétences sont organisées pour toutes les écoles participantes, et comprennent également des exercices concernant le suivi et le développement.

Ce projet a été conçu comme un défi pour les écoles y participant compte tenu des climats secs de ces régions. Celles qui obtiennent le plus haut taux de survie parmi les plants d’arbres et celles qui utilisent des techniques novatrices pour assurer la survie des arbres reçoivent des prix.

Les écoles les plus performantes reçoivent des bourses et un soutien au développement des infrastructures sous forme de prix en espèces, de réservoirs d’eau, de systèmes de gestion des eaux de pluie et du matériel pour les récoltes.

Panneau pour le collège de Kaewa
Panneau pour le collège de Kaewa

En gardant à l’esprit les nouveaux objectifs de développement durables, le GIC cherche à sensibiliser et à faire participer les écoliers à la protection de l’environnement et à l’entretien permanent des plantations forestières ; en fournissant des sources renouvelables de bois de chauffage, ce qui réduit le coût pour les ressources forestières environnantes ; par la diversification des sources de revenus des écoles qui peuvent vendre du bois de construction et des produits autres que le bois, et des fruits ; en contribuant à la diminution des gaz à effet de serre ; et en contrôlant l’érosion du sol en favorisant les infiltrations dans le sol et en réduisant ainsi le lessivage.

Les responsables de la collaboration ave le Green Iniative Challenge,  de l'école de Kaewa.
Les responsables de la collaboration ave le Green Iniative Challenge, de l’école de Kaewa.

Republié avec la permission du magazine Miti # 40, octobre-décembre 2018. Auteur original : Apex Porter Novelli. Les photos proviennent des clients de Better Globe qui ont visité l’école secondaire de Kaewa pendant l’été 2018. Mis à jour avec les nouveaux chiffres de Better Globe Forestry.


Commencez à investir votre épargne dans les arbres ou réservez une place pour notre webinar

Si vous souhaitez aussi vous joindre au projet et faire le bien, contribuer à un monde meilleur et gérer votre épargne de façon éthique, écologique, sur le long terme, cliquez sur le lien ci-dessous.

.

N'hésitez pas à consulter notre site Web pour en savoir plus, si vous avez d'autres questions. Nous avons une page FAQ avec les 50 questions les plus fréquemment posées, et vous pouvez bien sûr nous contacter à support@betterglobe.com.

.

Laisser un commentaire

Sans commentaire