Le 22 février 2019, Better Globe Forestry (BGF) a eu l’honneur de recevoir une délégation d’invités de marque à la plantation de Kiambere, présidée par le Secrétaire du Ministère (CS) de l’Environnement et des Forêts, l’Honorable Keriako Tobiko.

Étaient également présents Jane Njuguna, Directrice agricole de l’Institut de recherche forestière du Kenya (KEFRI) et d’autres dirigeants et chercheurs du KEFRI, des personnalités du Service forestier du Kenya (Clement Ng’oriareng, Chef du Département des zones arides, Alfred Gichu, Coordinateur des activités de préparation REDD+ et les conservateurs des écosystèmes des départements de Kitui et Embu), Samuel Kareithi (Directeur de programme Gatsby Africa) et le Commissaire adjoint du comté de Kitui.

L’objectif de cette visite était de montrer au Secrétaire du Cabinet que le reboisement commercial des zones arides au Kenya est possible, réel et susceptible d’une application plus large, en utilisant la plantation comme démonstration. C’était un message crucial, car le gouvernement kenyan souhaite parvenir à un taux de reboisement de 10% d’ici 2022, contre 7,2% actuellement, et les seuls grands espaces disponibles se trouvent dans les zones arides, traditionnellement considérées comme non appropriées pour la plantation des arbres.

Dans son discours d’ouverture, le directeur général de BGF a expliqué la vision de l’entreprise en matière de réduction de la pauvreté, étayée par la plantation d’arbres commerciaux durables, et la promesse de créer par la suite, une industrie de transformation. Il a mis l’accent sur la coopération avec des parties prenantes telles que le KEFRI, afin d’apporter un soutien scientifique à un projet innovant.

Le CS a dialogué avec les différents acteurs présents lors de la visite et s’est également adressé à la presse, qui avait été invitée avec de nombreux représentants. Il a fait la distinction entre la plantation d’arbres à des fins de conservation et à des fins commerciales, et il a parfaitement bien compris que les producteurs ont besoin d’une incitation du marché pour s’engager dans la plantation à grande échelle des arbres, car cela exige un engagement sérieux dans les conditions difficiles des zones arides. Il a assuré la volonté du gouvernement et a encouragé l’utilisation de la plantation comme outil de démonstration pour que les différents gouvernements des comtés situés dans les zones arides puissent venir voir par eux-mêmes, tous dans le but de parvenir à l’objectif fixé par le gouvernement : 10% de surface boisée sur le territoire.

Cette journée a été un grand jour pour le reboisement des terres arides, qui a véritablement sa place sous le soleil.

Cet article est rediffusé avec la permission du Magazine Miti, nº42.


Commencez à investir votre épargne dans les arbres ou réservez une place pour notre webinar

Si vous souhaitez aussi vous joindre au projet et faire le bien, contribuer à un monde meilleur et gérer votre épargne de façon éthique, écologique, sur le long terme, cliquez sur le lien ci-dessous.

.

N'hésitez pas à consulter notre site Web pour en savoir plus, si vous avez d'autres questions. Nous avons une page FAQ avec les 50 questions les plus fréquemment posées, et vous pouvez bien sûr nous contacter à support@betterglobe.com.

.

Laisser un commentaire

Sans commentaire